Pierre Meunier est né en 1957 à Paris.

 

    Son parcours artistique traverse le cirque, le théâtre et le cinéma. Il a travaillé avec Pierre Etaix, Annie Fratellini, Philippe Caubère, Zingaro, la Volière Dromesko, Giovanna Marini, François Tanguy, Matthias Langhoff, Jean-Paul Wenzel, Joël Pommerat…

 

    Pierre Meunier construit et écrit ses propres spectacles, inventant une écriture scénique qui met en jeu la physique concrète avec des mécanismes et de la matière brute, véritables partenaires des acteurs en scène. Dans son atelier, il expérimente ses sculptures dynamiques et autres installations, recherches tranquilles guidées par une captivation pour l’étrangeté de ces présences si stimulantes pour l’imaginaire. Son travail se nourrit de rencontres avec des scientifiques, des philosophes, de séjours en forge industrielle, d’ateliers en milieu psychiatrique, de périodes d’écriture, tout autant que d’improvisations sur le plateau avec l’équipe réunie autour d’un projet théâtral. Il s’agit toujours de provoquer un trouble fertile dans l’esprit du spectateur, de susciter en lui une rêverie intime active, à même de relier par résonnance impromptue les dimensions oniriques, sociales, politiques, poétiques et métaphysiques de la personne. Cette humeur à la fois grave et légère, qui lui est propre, repose sur un humour singulier qui peut faire écho à Henri Michaux ou au dadaïsme.

 

    L’Homme de Plein Vent (1996) qu’il interprète avec Hervé Pierre, est une rêverie autour de la Pesanteur déclarée puissance ennemie. Le Chant du Ressort (1999), avec Isabelle Tanguy, met en jeu la spire dans tous ses états. L’énigme du tas et de son écroulement est au cœur du Tas (2002), avec Jean-Louis Coulloch, ainsi qu' Au Milieu du Désordre où des pierres gagnées par la légèreté dansent et médusent l’assistance. Les Égarés (2007) s’inspire de textes écrits par les patients d’un hôpital psychiatrique. Sexamor (2009) co-écrit avec Nadège Prugnard, tente de rendre compte de la complexité de l’attraction entre deux êtres et des défis physiques que cette loi génère.

En 2012 , il engage un chantier autour du langage avec "Du fond des gorges", création collective avec Pierrre-Yves Chapalain, François Chattot et Pierre Meunier puis " Molin-Molette" Spectacle Jeune Public avec Gaël Guillet et Emma Morin.

 

 

 

 

 

 

 

Plan du site